Philosophie

Nombre d’heures :

40h équivalent présentiel

Objectifs du cours :

Les objectifs visés par le cours sont en adéquation avec ceux visés et énoncés par le Bulletin Officiel de l’Education Nationale à propos de l’enseignement de la philosophie en Terminales générales et technologiques :

  • Favoriser l’accès à l’exercice réfléchi du jugement, développer l’esprit critique et l’aptitude au raisonnement ;
  • Offrir une culture philosophique initiale, acquérir des notions et des connaissances sur les différents sujets traités ;
  • Maîtriser sa propre pensée et l’exprimer de la manière la plus claire et la plus convaincante.

Les objectifs visés par le cours sont également en adéquation avec ceux visés et énoncés par le Référentiel de compétences en Licence à l’Université :

  • Un socle de connaissances dans la discipline ;
  • Une maîtrise des méthodes et outils de base propres à la discipline, conçue comme une première initiation à la recherche, et tout particulièrement la capacité d’argumenter et de mettre ses arguments à l’épreuve des arguments adverses, et la capacité de démonter la structure argumentative d’un texte philosophique ;
  • Une culture générale épanouissant la personnalité et développant des compétences génériques utiles pour tout emploi et pour un engagement actif dans la cité. Cette culture générale repose principalement sur l’esprit critique et l’autonomie du jugement, le goût pour le débat contradictoire, et la capacité à penser en dehors des normes établies pour arriver à une pensée originale.

Unité d’enseignement obligatoire du DAEU A (littéraire).

Synopsis du cours de Philosophie :

Le cours se présente comme une formation initiale en philosophie axée sur le programme de philosophie de classe de Terminale qui fait référence en la matière. Il ne s’agit pas, toutefois, de chercher à le traiter dans son intégralité, mais d’y sélectionner les notions les plus appropriées pour le public DAEU, tant du point de vue de ses besoins que de son éventuelle poursuite d’études après l’obtention du diplôme. Le programme se répartit sur trois domaines, qui sont autant de périodes de 10 à 14h de cours : « L’homme » (Période 1), « La culture » (Période 2), « La société » (Période 3).

Le programme se répartit sur trois domaines : « L’homme » (Période 1), « La culture » (Période 2), « La société » (Période 3) et des ressources professionnelles. Chacune de ces périodes se décompose elle-même en 4 jalons, dans un souci d’équilibre et d’approfondissement de chacun de ces 3 domaines. Elles donnent lieu à des exercices d’autoévaluation et de méthode, de temps de classe inversée et d’entraînement à l’examen du DAEU. Chaque jalon correspond à 2h de cours en présentiel.

L’apprentissage de ces 3 domaines (et de ces 12 jalons) s’inscrit dans le projet personnel et professionnel des élèves du DAEU. Il s’agit, d’une part, de s’initier à l’activité philosophique et à ses objectifs propres. Philosopher, c’est réfléchir à des grands sujets de la vie en adoptant des points de vue différents. C’est enrichir sa pensée en développant des éclairages différents sur des questions essentielles. C’est améliorer la maîtrise de sa propre pensée et l’expression de ses idées. Il s’agit, d’autre part, d’acquérir ou d’approfondir un certain nombre de compétences par la pratique de cette discipline, en développant l’exercice réfléchi du jugement et en assimilant une culture philosophique initiale et, au-delà de celle-ci, des éléments de réflexion et de connaissance qui nourrissent une culture générale solide. Cela permet en outre de développer ses compétences rédactionnelles, par le biais d’exercices écrits variés, et de répondre aux interrogations plus spécifiques, conformément aux spécialisations des uns et des autres, par le biais de ressources professionnelles qui viennent s’ajouter au socle commun de connaissances.

  • Introduction
    • Jalon 1 : Introduction à la philosophie
  • Période 1 : L’homme
    • Jalon 2 : La conscience et l’inconscient
    • Jalon 3 : Les désirs qui nous animent
    • Jalon 4 : Le temps qui passe
    • Jalon 5 : La recherche du bonheur
  • Période 2 : La culture
    • Jalon 6 : Le rôle de la culture
    • Jalon 7 : L’importance du langage
    • Jalon 8 : La valeur du travail.
    • Jalon 9 : L’utilité de l’art
  • Période 3 : La société
    • Jalon 10 : Le rapport aux autres
    • Jalon 11 : L’existence des lois
    • Jalon 12 : Le rôle de l’Etat
    • Jalon 13 : La place de la religion
  • Ressources professionnelles
    • Jalon 14 : Ressource professionnelle n°1 (thématique « sanitaire et social ») : L’éthique
    • Jalon 15 : Ressource professionnelle n°2 (thématique « informatique») : La technique
    • Jalon 16 : Ressource professionnelle n°3 (thématique «tourisme et hôtellerie») : Le voyage
    • Jalon 17 : Ressource professionnelle n°4 (thématique «métiers de la santé») : La santé
    • Jalon 18 : Ressource professionnelle n°5 (thématique «comptabilité-finance») : L’argent
    • Jalon 19 : Leçon conclusive : Les différentes manières de philosopher

Un jalon est équivalent à 2 heures de cours - sauf jalons 5 et 9 qui sont chacun équivalent à 3 heures - le total du module est de 40 heures.

Domaine de compétences visé :

Les compétences visées par le cours sont en adéquation avec celles visées et énoncées par le Bulletin Officiel de l’Education Nationale à propos de l’enseignement de la philosophie en Terminales générales et technologiques :

  • Savoirs : disposer d’une culture générale, connaître la problématique, les notions de base et les grandes thèses relatives à la thématique traitée.
  • Savoir-faire : organiser méthodiquement son travail et sa pensée, s’exercer à la compréhension de texte et à la question de réflexion.
  • Savoir-être : maîtriser l’usage de la pensée et du discours, mobiliser les notions de manière maîtrisée dans la réflexion personnelle et dans le discours.

Les compétences visées par le cours sont également en adéquation avec celles visées et énoncées par le Référentiel de compétences en Licence à l’Université :

Dans la catégorie « Compétences génériques communes » :
  • Être autonome dans le travail : s’organiser individuellement, gérer son temps et ses priorités, planifier, s’auto-évaluer. Maîtriser les méthodologies d’évaluation de ses actions, poursuivre par soi-même ses apprentissages ; se préparer à se former tout au long de la vie.
  • Faire preuve de capacité d’abstraction.
  • Faire preuve d’initiative, de capacités de recherche d’informations, d’analyse et de synthèse.
  • Rechercher, analyser, exploiter des informations de sources et supports différents (papier et électroniques) en relation avec la formation, les mettre en forme dans un document synthétique.
  • Réaliser une étude : identifier et poser une problématique sur un sujet défini ; construire et développer une argumentation.
  • Se remettre en question, faire preuve d’esprit critique, débattre, controverser et/ou défendre ses idées.
  • Maîtriser l’expression écrite et orale de la langue française et ses techniques d’expression. Respecter la syntaxe et l’orthographe ainsi que les caractéristiques du type d’écrit.
  • Être autonome dans l’activité d’écriture et montrer à cette occasion sa capacité à communiquer sa pensée, à raisonner et à organiser ses connaissances.
  • Construire et illustrer un exposé adapté à l’objet et aux circonstances.
Dans la catégorie « Compétences spécifiques par grands champs disciplinaires » :
  • Maîtriser les connaissances suivantes : grandes étapes de la pensée philosophique, de grands débats philosophiques, de quelques grandes oeuvres philosophiques, des normes et exigences de l’argumentation, du langage de base de l’analyse des raisonnements.
  • Capacité à mobiliser des outils théoriques et complexes pour éclairer et élucider des questions concrètes. Aptitude à participer à un débat contradictoire en tenant compte des points de vue opposés. Capacité à décomposer des questions complexes pour les résoudre avec un esprit de méthode.
  • Être apte à développer l’intelligence critique. Comprendre le lien entre la production d’une pensée philosophique et l’environnement historique et culturel. Comprendre des points de vue produits par différents contextes historiques et culturels.
  • Faire preuve des aptitudes suivantes : problématiser (s'interroger sur le sens et douter) ; conceptualiser (définir une notion par compréhension) ; argumenter sur des problèmes en lien direct avec la discipline principale du cursus ; démonter la structure argumentative d’un discours ; rédiger et présenter une réflexion selon les règles de la discipline ; débattre ; évaluer la force, la pertinence et suffisance d’une argumentation ainsi que ses faiblesses ou ses défauts ; identifier les problèmes de définition et d’interprétation ; clarifier des idées, termes, expressions et concepts.